ORDIMIP - Observatoire des Déchets en Midi-Pyrénées

Observation, concertation, information

Déchets des nanotechnologies

PREAMBULE

A l’heure où la grande majorité des études sur les nano-objets portent sur leur fabrication et leurs caractéristiques physico-chimiques ou toxicologiques, les membres de l’Observatoire ont jugé aussi important de se poser la question de la fin de vie de ces matériaux comportant des nanoparticules.

Il n’existe bien entendu pas de filière spécifique pour les déchets contenants des nano-objets à l'heure actuelle. Ils sont, pour la plupart, dirigés vers les filières classiques de traitement des OM. Les déchets dangereux contenant des nanoparticules sont, quant à eux, dirigés vers les filières d’élimination de DD mais qui ne tiennent pas compte de la spécificité physico-chimique des nano-objets.

Les questions que l’on peut se poser sont les suivantes :

  • Quel est le devenir des nano-objets dans une unité de traitement de déchets ?

  • Quels traitements sont les mieux adaptés et à quel types de nanoparticules (organiques, minérales, métalliques) ? Il semble juste de supposer que, suivant la nature chimique et le type de traitement, les nano-objets ne vont pas réagir de la même manière.

  • Les filières de traitement actuellement en place sont-elles efficaces et suffisantes pour traiter / éliminer les nanoparticules susceptibles d’être présentes dans les déchets ?

  • Y a-t-il des filières plus efficaces que d’autres pour une même nanoparticule ?

  • Les traitements actuels peuvent-ils générer l’apparition de nouvelles molécules par effet de recombinaison, catalyse, … ?

  • Les traitements peuvent-ils diminuer ou, au contraire, augmenter la dangerosité des nanoparticules ?

Résultats des travaux d'enquête et de réflexion du groupe de travail

Documentation sur les déchets et les nanoparticules

  • Le projet NANOFlueGas : Financé par l'ADEME et l'INERIS, ce projet a pour objectif d’évaluer les risques liés à l’incinération des nano-objets et de proposer des améliorations pour les procédés d’incinération et de traitement des effluents. En partenariat avec l’Ecole des Mines de Nantes (centre ARMINES) et l’entreprise Trédi, l’INERIS cherche à mieux comprendre les mécanismes d’émission éventuelle de nanoparticules lors de la combustion et doit évaluer, au travers d’un prototype expérimental, la faisabilité et l’efficacité de procédés d’incinération et de traitement des effluents pour les nano-déchets.
  • Le projet INNANODEP : Financé par l'ADEME, ce projet est mené par le LNE en partenariat avec le centre commun ARMINES (Centre des Matériaux de Grande Diffusion (CMGD) / Ecoles des Mines d'Alès) et avec la collaboration des industriels ARKEMA, NANOLEDGE et PLASTICSEUROPE. Il envisage d’évaluer l’efficacité des filières d’incinération pour traiter les déchets contenant des nanomatériaux manufacturés. Le travail effectué consistera de déterminer l’impact de l’incinération des nanocomposites à matrice polymère sur la composition et la microstructure des particules ultrafines présentes dans les aérosols produits afin de déterminer si les moyens de traitement des fumées actuels des incinérateurs demeurent adaptés au traitement de ces nouveaux types de déchets.

  • Travaux de l'OFEV, Suisse : Réflexions collectives sur l'élimination des nanodéchets, mesures proposées par les autorités Suisses.

  • INERIS, Mise en évidence de l'émission de nanotubes de carbone lors de la combustion de polymères nanocomposites, Rapport scientifique de l'INERIS 2010 - 2011.

  • IRSN, Nanomatériaux, prévention des risques dans les laboratoires, 2012. Le document fait la synthèse des bonnes pratiques de laboratoires manipulant des nanomatériaux, ceci tout au long du cycle de vie des produits : depuis la réception des matières premières jusqau'à la gestion des déchets.

  • Engagements du Gouvernement sur les suites à apporter au débat public relatif au développement et à la régulation des nanotechnologies. Dans ces engagements, on trouve notamment un paragraphe relatif au travail d'inventaire réalisé en Midi-Pyrénées et à la nécessité de dupliquer ce travail sur les autres régions.

  • Position de France Nature Environnement sur les engagements de l'Etat.

  • Région Occitanie
  • Ademe
  • Préf LRMP